Symptômes et maladies des organes génitaux externes

Les malformations des organes génitaux externes (OGE), autrefois appelées ambiguÏtés sexuelles sont désormais regroupées sous le terme d’anomalies du développement génital. Elles sont secondaires soit à une insuffisance de masculinisation d’un foetus de caryoytpe 46,XY, soit à une virilisation excessive d’un foetus de caryotype 46, XX. Elles sont le plus souvent découvertes en période néonatale, lors de l’examen systématique des organes génitaux du nouveau né. Toutefois, elles peuvent aussi être diagnostiquées fortuitement lors d’un examen échographique prénatal. Ces situations sont extrêmement anxiogènes pour les familles et nécessitent donc une prise en charge optimale permettant de se positionner , dans les meilleurs délais, sur le choix de sexe du nouveau né. La prise en charge d’un enfant présentant une anomalie du développement génital doit être gérée au sein/ou en étroite collaboration avec une équipe multidisciplinaire incluant des endocrinologues pédiatres, chirurgiens urologues pédiatres, généticiens et psychologues.